Nouvelles extensions internet (NewgTLDs)

En 2008, l'ICANN, soit l'autorité mondiale de régulation de l'Internet, a lancé un programme de nouvelles extensions internet (NewgTLDs). Les candidats ont du débourser 185 000 dollars de frais à l'ICANN pour soumettre une demande. Les postulants ont également répondu à cinquante questions d'un guide du candidat (350 pages). Les demandeurs ont souvent été accompagné par un opérateur technique comme l'AFNIC pour répondre aux aspects techniques de la candidature.

Le 13 juin 2012, l'ICANN a dévoilé les 1 930 candidatures reçues pour 1 409 extensions distinctes. Plusieurs suffixes ont été demandés plusieurs fois par des entités différentes comme le .APP (13 candidats) ou le .ART (10 postulants).

Les extensions purement génériques (.BLOG, .CLUB, .EMAIL...) ou descriptives d'un secteur (.BIO, .HOTEL, .RESTAURANT...) représentent 60 % des demandes. Un tiers des autres demandes concernent des marques qui ont demandé à obtenir le nom de leur société comme les .GUCCI, .LECLERC ou .SNCF. La dernière partie est constituée d'extensions géographiques et / ou communautaires comme les .AQUITAINE, .BZH, .LONDON ou .PARIS.

Trois entités ont postulé massivement pour l'obtention de nouvelles extensions internet : Donuts (307 dossiers), Google (101) et Amazon (76).

Les premières NewgTLDs ont débuté leur commercialisation fin 2013. En avril 2014, l'ICANN a intégré 200 NewgTLDs dans la racine DNS. L'ICANN continue quotidiennement leurs déploiements. L'ensemble des NewgTLDs demandés devraient être disponibles au plus tard en 2016.